Smart Prosperity

#NouvelleApproche est
bonne pour l'environnement
et l'économie.

Selon les estimations, d’ici 2050, nous serons plus de 10 milliards d’êtres humains sur la planète. La croissance de la classe moyenne se traduira par une demande accrue pour la viande, et les changements climatiques viendront raréfier les terres cultivables et l’eau. Nourrir cette population grandissante se révèlera donc un défi de taille.

Cela dit, les solutions existent : on peut s’attaquer au gaspillage alimentaire, rendre l’agriculture traditionnelle plus efficace à l’aide de l’agriculture de précision, opter pour d’autres sources de protéines, et ainsi de suite. On peut aussi choisir de faire pousser les aliments à la verticale. En effet, l’agriculture verticale permet la culture dans un climat contrôlé, à proximité des centres urbains.

Depuis 2011, TruLeaf, une entreprise de la région d’Halifax, travaille sur sa technologie exclusive d’agriculture verticale intérieure grâce à laquelle elle arrive à faire pousser des légumes-feuilles verts d’une façon plus durable. En combinant l’hydroponie, la réutilisation de l’eau, l’éclairage à DEL et l’intelligence artificielle, elle a su réduire les déplacements par véhicules lourds et créer un système alimentaire plus écologique.

Avec le TruLeaf Smart Plant System®, l’entreprise fait pousser les semences dans des plateaux empilés, remplis d’eau et riches en nutriments – le tout nécessitant beaucoup moins de terre que l’agriculture traditionnelle. L’eau est recueillie et réutilisée, ce qui réduit la consommation d’eau de 95 %. De plus, le cycle de croissance est accéléré, et ce, sans pesticide. En effet, à l’intérieur, ce cycle est de 16 à 18 jours, alors qu’à l’extérieur, il est de 35 à 40 jours. Et comme les récoltes se font plus près des villes, les émissions liées au transport sont réduites, et les aliments perdent moins d’éléments nutritifs.

Aidée très tôt par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et Innovacorp, deux entités gouvernementales qui lui ont fourni des fonds de démarrage, TruLeaf est rendue à étendre ses activités sous la marque GoodLeaf – et les choses avancent rapidement. Sa première ferme se trouve à Truro, en Nouvelle-Écosse, et approvisionne le marché des Maritimes en multiples variétés de verdure. Plus tôt cette année, l’entreprise a érigé une ferme entièrement automatisée à Guelph, en Ontario. Et elle compte prochainement s’établir à Montréal et dans les Prairies.

En 2018, McCain Foods, une autre entreprise des Maritimes, est devenue investisseuse minoritaire en prévision de la période de croissance exponentielle de TruLeaf. Pour la jeune entreprise néo-écossaise qui rêve de devenir le premier agriculteur intérieur en Amérique du Nord, cela pourrait être une occasion en or pour concevoir de nouveaux produits en peu de temps et les déployer sur le marché.

Dans un monde qui a faim et qui se réchauffe, il faut croire qu’il n’y a que le ciel pour retenir l’expansion de l’agriculture verticale.


Découvrez d'autres exemples ici et suivez @smartprosperity pour rejoindre la conversation des #EcoEntrepreneurs.