the research into the connection anywhere between husband in addition to the quantity of a variety of societies was first definitely based on cheap replicas relojes under $61. Where to purchase fake rolex? Click here to find out more rolex replica. due to the different head, the size is different, so real hair wigs generally need to provide custom size. diamond painting kits is becoming quite popular and for good reason.
L'initiative des dirigeants pour Intelliprospérité
Smart Prosperity

#NouvelleApproche est
bonnepour l'environnement
et l'économie.

Paul Rak, président et fondateur de VeriForm, savait que les choses pouvaient se faire de façon beaucoup plus efficace dans son usine de Cambridge, en Ontario, mais il ignorait à quel point ses efforts seraient couronnés de succès.

Après tout, il est plutôt rare de qualifier de durables des tôles et des plaques de grande précision. VeriForm fabrique de tout – des wagons, des pièces pour navires de la garde côtière, des camions sur mesure pour le secteur minier, etc. – et le fait à l’aide d’équipement lourd énergivore, dans une grande usine de fabrication.

En 2006, M. Rak a investi 46 000 $ dans l’apport de changements de petite et moyenne envergure à l’équipement et aux activités de son usine. Le résultat? Son entreprise a réduit ses émissions de GES de plus de 70 %, tout en continuant de croître… et même en doublant la taille de son usine.

Et pour être certain de mériter son titre de fabricant de métaux le plus écologique de l’Amérique du Nord, M. Rak achète des crédits carbone pour ses émissions restantes. Donc, officiellement, VeriForm est carboneutre.

La chose qui l’a le plus étonné, c’est qu’annuellement, ces modifications lui rapportent des économies d’exploitation et d’entretien de l’ordre de 135 000 $. La plupart d’entre elles se sont d’ailleurs rentabilisées en moins de six mois. Par ailleurs, bon nombre des changements n’étaient qu’une question de gros bon sens : par exemple, éteindre les lumières la nuit, baisser la température du chauffe-eau, remplacer les machines inefficaces par des modèles moins énergivores et revoir les habitudes de consommation d’électricité.

Les changements ont fait de VeriForm une entreprise plus concurrentielle, en lui permettant de réaliser des économies de 1,42 million de dollars sur une période de 10 ans et d’augmenter son personnel de 30 %. Et lorsque les États-Unis ont imposé, l’an dernier, des tarifs sur l’acier et l’aluminium canadien, ces économies ont servi de bouée de sauvetage. Étant donné qu’un certain nombre des clients importants de VeriForm sont aux États-Unis, le choc économique causé par ces tarifs était comparable à celui de la récession de 2008.

Mais l’entreprise a réussi à s’en sortir indemne grâce aux changements apportés.

Personne ne connaît mieux une entreprise que son propriétaire et ses employés. Et lorsqu’une entreprise veut trouver ses propres solutions pour devenir moins polluante et couper dans les coûts, les résultats sont toujours positifs. Ce fut le cas pour VeriForm qui a, pour ce faire, collaboré avec Green Economy Canada (anciennement Sustainability CoLab), un incubateur d’innovations propres pour entreprises locales.

Les entreprises hésitent souvent à renforcer leurs mesures de protection de l’environnement, inquiètes de l’effet que ça pourrait avoir sur leur rentabilité et leur compétitivité. Pourtant, le virage vert peut s’avérer profitable – et VeriForm en est un bel exemple.


Découvrez d'autres exemples ici et suivez @smartprosperity pour rejoindre la conversation des #EcoEntrepreneurs.